Eduquer l’attention en milieu scolaire ? conférence Mercredi 10 mars 2021, 18h15-19h45

D’un coté, on entend souvent dire que les élèves insuffisamment attentifs… comme si c’était une caractéristique stable de certains élèves.

D’un autre coté Meirieu renverse le problème : « Enseigner à ceux qui veulent apprendre n’a jamais fait problème. Enseigner aux autres est affaire de pédagogie » (Meirieu, 2005, p200).

Sous un angle encore différent Jean-Philippe Lachaux, présentera lors d’une conférence – Mercredi 10 mars, 18h15-19h45 – une méthode spécifiquement orientée sur le développement de l’attention, en s’appuyant sur des recherches en neurosciences.

encourage le lecteur à consulter un ou deux articles d’origine, p. ex. :

Ou son ouvrage : Le Cerveau funambule: Comprendre et apprivoiser son attention grâce aux neurosciences
Jean-Philippe Lachaux  Odile Jacob, 2015


Les Archives Jean Piaget ont le plaisir de vous inviter à leur prochain séminaire interdisciplinaire:

« Eduquer l’attention en milieu scolaire »

Par Jean-Philippe Lachaux, Directeur de recherche Inserm, Centre de recherche en Neurosciences, Lyon

Mercredi 10 mars 2021, 18h15-19h45

Le séminaire se déroulera par visioconférence.

Lien Zoom : https://unige.zoom.us/j/94044480963

Résumé de la conférence

J’aborderai lors de ce séminaire la question de l’éducation des fonctions exécutives en général, et de l’attention en particulier. L’attention est au cœur du processus d’apprentissage, et son éducation demeure, depuis la fameuse citation de William James dans les Principles of Psychology, en 1890, l’ »éducation par excellence ». Ceci dit, plus d’un siècle après cette annonce programmatique, force est de reconnaitre qu’il n’existe pas encore, au sein des systèmes scolaires qui nous sont proches, d’éducation de l’attention institutionnalisée. Je tenterai d’exposer les composantes essentielles que devraient comporter une telle éducation et d’amener les éléments récents des sciences cognitives qui nous permettent de les envisager. Enfin, je présenterai l’exemple du programme ATOLE (« Apprendre l’attention, à l’école ») comme une proposition de réponse à ce défi sociétal.

Ce séminaire est ouvert à tout public intéressé.

Informations complémentaires: https://archivespiaget.ch/archives-jean-piaget/activites-scientifiques/seminaires/

Références:

  • Jensen, O., Kaiser, J., & Lachaux, J.-P. (2007). Human gamma-frequency oscillations associated with attention and memory. Trends in Neurosciences, 30(7), 317‑324. https://doi.org/10.1016/j.tins.2007.05.001
  • Varela, F., Lachaux, J.-P., Rodriguez, E., & Martinerie, J. (2001). The brainweb : Phase synchronization and large-scale integration. Nature Reviews Neuroscience, 2(4), 229‑239. https://doi.org/10.1038/35067550
  • Meirieu, P. (2005). Postface: le signe de notre ambition éducative. In G. Brandibas & R. Fourasté, Les accidentés de l’école (p. 197-202). Paris: L’Harmattan.
Cette entrée a été publiée dans Perspective sur les savoirs, Savoirs en classe, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.