Non, la physique n’est pas rigide … ni les chercheurs !

Un physicien de l’UniGE,  Nicolas Gisin entre dans le Larousse,  se livre « sur les pas » à la RTS et discute avec un moine bouddhiste et un astrophysicien

Logo podcast Sur les pas. [RTS]

Dans l’émission Sur les pas, – qu’on retrouve sur le podcast éponyme – Le professeur honoraire Nicolas Gisin livre ses pensées sur ce qu’est la science, comment il trouve ses idées au milieu de la nuit et ce qui motive un chercheur :
Nicolas Gisin, l’homme qui murmure à l’oreille des atomes

Image dans Infobox.

La recherche fondamentale n’est pas seulement théorique : elle ouvre des champs d’application nouveaux

Professeur à l’UniGE depuis 1988 (ici), il est entré dans le Larousse 2022 notamment pour avoir montré que la physique quantique n’est pas seulement théorique, mais qu’elle a des applications pratiques dans la cryptographie et a fondé IDquantique. Un pan entier d’applications s’ouvre quand il a pu montrer l’intrication de deux photons a distance  avec l’expérience sur l’intrication quantique, menée entre Bellevue et Bernex en 1999. (Ribordy, …Gisin, …et al., 2000)

Il explique ces expériences fondatrices dans une présentation remarquable Jump-To-Science : donner envie d'accéder aux articles
            plutot que vulgariser encourage le lecteur à aller vérifier dans l’article d’origine :  ici

3 publications :

  • Ribordy, G., Brendel, J., Gautier, J.-D., Gisin, N., & Zbinden, H. (2000). Long-distance entanglement-based quantum key distribution. Physical Review A, 63(1), 012309. https://doi.org/10.1103/PhysRevA.63.012309
  • Bussières F., Clausen C., Tiranov A., Korzh B.,. Verma V.B., Nam S. W., Marsili F., Ferrier A., Goldner P., Herrmann H., Silberhorn C., Sohler W., Afzelius M. & Gisin N. (2014). Quantum teleportation from a telecom-wavelength photon to a solid-state quantum memory, Nature Photonic doi:10.1038/nphoton.2014.215intranet.pdf
  • Gisin, N.  (2012). L’impensable hasard : non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques. Paris: Odile Jacob

Nicolas Gisin discute de ce qu’est le réel avec Matthieu Ricard, moine bouddhiste, essayiste, PhD en génétique cellulaire, et Michel Mayor, Prix Nobel de physique 2019, astrophysicien

Event_ACielOuvert_161021.jpg

Samedi 16 octobre 2021
11h | U600, Uni Dufour

La vie, hasard ou impératif ?
Quelle part d’aléatoire dans l’ordre de l’Univers ?
Le vide est-il fécond ?
Le réel, vérité relative ou absolue ?

En la présence exceptionnelle de

Michel Mayor, Prix Nobel de physique 2019, astrophysicien

Matthieu Ricard, Moine bouddhiste, essayiste, Docteur en génétique cellulaire

Nicolas Gisin, Professeur honoraire de la Faculté des Sciences de l’UNIGE, physicien

Modération par

Marie-Gabrielle Cajoly, Fondation Yves et Inez Oltramare

En partenariat avec la Fondation Yves et Inez Oltramare.

ÉVÉNEMENT SUR INSCRIPTION, Disponible en streaming sur cette page. Rediffusion sur Léman Bleu.

En l’espace d’un siècle, l’astronomie et la physique ont engendré un accroissement vertigineux des connaissances et une manière radicalement nouvelle d’envisager l’Univers. À mesure que l’Homme explore les confins du monde, du cosmos au nanomonde, il prend conscience à la fois de sa petitesse au sein de l’immensité qui le contient et du fait de ne pas en être le centre.

Comment physique et spiritualité abordent-elles l’énigme des origines ?
Comment l’une contribue-t-elle à repousser les limites de l’autre pour faire avancer notre compréhension du réel ?

Cette entrée a été publiée dans Perspective sur les savoirs, Savoirs en sciences, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.